BOCHIALKI ou les rencontres en chemin est un projet de reportage photo et vidéo pour plonger au cœur de la relation entre les hommes et la nature et comment les changements climatiques impactent ce lien.

 

Le but est d’explorer de nouvelles perspectives pour questionner nos opinions et nous proposer de nouvelles façons de penser les impacts des changements climatiques et notre responsabilité face à la nature.

 

Pour y parvenir, BOCHIALKI conte des histoires d’individus, d’organisations ou d’initiatives, qui s’emploient, individuellement ou collectivement, à avancer sur une autre voie. Aller voir ailleurs ce qui se fait, déplacer son point de vue, s’inspirer des autres pour revoir sa façon de penser et d´être. Pourquoi pas même récupérer une idée et la réappliquer chez soi.

 

BOCHIALKI, c’est aussi un journal de bord "Pensées de route" pour suivre les rencontres en chemin, les découvertes de voyage, les avancées du projet et ses réalisations.

L'Origine

BOCHIALKI est composé de la première syllabe de chaque pays/province qui constituent une étape de ce périple : Bolivie, Chili, Alberta et Kirghizistan.

 

Du fait d’un rapatriement médical, la découverte de l’Alberta n’a pu être réalisée. Cependant, ce temps de repos en France m’a permis d’appréhender la richesse des initiatives présentes sur ma terre natale et débuter ainsi un périple sur les chemins français.

Durant mon voyage en Amérique du Sud, j’ai rencontré Desirée. En Bolivie, nous avons travaillé ensemble sur la vidéo de la Fondation FUNDARE. Puis nous avons voyagé ensemble au Kirghizistan. Après notre retour, nous nous sommes rendu compte que nous n’en avions pas encore terminé avec BOCHIALKI. Du coup, pourquoi ne pas continuer l’aventure à l’Est ? Voilà pourquoi l’Indonésie fait partie du voyage de BOCHIALKI.